programme – mercredi 3 mars 2021

introduction

par Robert de Mûelenaere, Administrateur délégué Confédération Construction

plus d'info

Il nous faut rassembler les compétences, les talents pour accomplir la tâche titanesque de doubler, voire tripler le rythme des rénovations énergétiques de nos bâtiments. Cela représente jusqu’à 135.000 rénovations par an ou 15 rénovations par jour pour nos trois Régions.

Témoignages – Comment font les entreprises de construction pour recruter des jeunes ?

Philippe CallensRomuald de BrabandèreRoeland FraussenAndy ZennerWouter Vermeulen

Plus d'info

Philippe Callens, Directeur des Ressources Humaines, Groupe THOMAS & PIRON : « Pour solutionner le problème de pénurie de main d’œuvre, nous investissons dans l’alternance, la formation, l’accompagnement de jeunes motivés, de talents, d’ambitions. Tous ensemble nous devons redorer le blason des métiers diversifiés de la construction, car notre secteur est porteur d’emploi durable. « 

Romuald de Brabandère, Communication Manager, Cit BLATON : « La communication digitale et les réseaux sociaux nous permettent de visualiser et de communiquer la réalité du terrain, la beauté de nos projets, la fierté de nos collaborateurs pour leurs réalisations. Cette présence sur les médias sociaux nous permet de toucher les jeunes et de les motiver pour les métiers d’avenir qu’offre notre société »

 

plus d'info

Roeland Fraussen : « La construction, ce sont des personnes qui travaillent pour et avec d’autres. Nous ne sommes pas que des pourvoyeurs d’emplois, dans le sens où nous donnons bien plus qu’un simple « emploi », nous n’oublions pas la motivation et le talent. »   

Andy Zenner « L’image du travailleur de la construction est dépassée et a besoin d’être mise au goût du jour. Pour ce faire, il faut confronter les jeunes à la réalité de la construction. Ainsi, les entrepreneurs pourront découvrir de nouveaux talents et stimuler l’enthousiasme pour le secteur.»                                   

Wouter Vermeulen : « La construction est un prestataire de services & partenaire de solutions intégrées.Nous avons besoin de techniques innovantes et d’encore plus de numérisation, mais également d’un nouvel état d’esprit, d’une certaine agilité et de nouvelles compétences.»

Comment la construction peut-elle attirer plus facilement les jeunes ?

par Prof. Dr. Stijn Baert,  Fac. d’Économie et d’Entreprise de l’UGent

 

plus d'info

Prof. Dr. Stijn Baert : Même durant la crise du coronavirus, la lutte pour le capital humain continue, et encore plus dans la construction. Il existe des solutions au problème des métiers en pénurie. Nous avons des pistes de réflexion sur ce point. 

 

 

Que font les Confédérations régionales pour attirer les jeunes 

Francis Carnoy, Directeur général de la Confédération Construction Wallonne 

Jean-Christophe Vanderhaegen, Directeur général de la Confédération Construction Bruxelles-Capitale 

Marc Dillen,  Directeur général de la VCB (Vlaamse Confederatie Bouw) 

plus d'info

Francis Carnoy : Francis Carnoy promeut des campagnes d’image vers les jeunes, des partenariats avec e.a. le Forem & l’IFAPME, ainsi que des dialogues avec les autorités régionales pour augmenter le taux d’emploi.  

Jean-Christophe Vanderhaegen : ConstruCity est le point de contact privilégié pour l’emploi dans le secteur de la construction en Région de Bruxelles-Capitale, en réunissant les connaissances et l’expertise, l’information, l’orientation et l’accompagnement vers l’emploi.    

Marc Dillen  : La campagne #WERFZE de la VCB veut attirer les jeunes dans le secteur de la construction. La construction joue un rôle très important dans les défis climatiques, l’économie circulaire et la numérisation. Cette nouvelle approche offre de nouvelles opportunités au niveau de la formation et de l’emploi.

La diversité c’est bien, mais l’inclusivité est beaucoup plus importante!

Par Taha Riani, Managing Partner chez Allyens

plus d'info

« La diversité, c’est inviter tout le monde à la fête. L’inclusivité, c’est quand tout le monde danse ensemble »

 

Témoignages d’indépendants débutants et de jeunes employés

 

 

 

Solutions aux défis de la Construction

par Alexander De Croo, Premier Ministre

plus d'info

Alexander De Croo : La construction est un important pourvoyeur d’emploi, en plus d’être un secteur très attractif. Nous devons investir dans des projets d’avenir.

Autres projets attrayants pour recruter les jeunes dans la construction

Jean-Christophe Vanderhaeghen Directeur-Général de la Confédération Construction Bruxelles-Capitale

Joris De Fré Directeur-Général de la Confédération Construction Anvers

plus d'info

Jean-Christophe Vanderhaeghen : nous explique les missions et ambitions de CDR Construction et le projet Build Circular Brussels.

Joris De Fré : nous explique le fonctionnement et les tâches principales du « Talentenwerf », dont l’objectif est de lier les aptitudes professionnelles aux recherches d’emploi.

 

 

Campagne 2030

Bruno Vandenwijngaert, CEO de Constructiv 

plus d'info

Bruno Vandenwijngaert : La construction est un secteur d’avenir qui exige beaucoup de main-d’œuvre. Bruno Vandewijngaert nous explique les objectifs à long terme.

Les routes durables de l’avenir, avec et pour les jeunes 

Ir. Annick De Swaef, Directrice générale du CRR 

plus d'info

Ir. Annick De Swaef : Les métiers de la voirie sont de beaux métiers en pénurie, et disposent d’une image négative (travail plutôt sale, de longues journées à cause des déplacements…). Annick De Swaef veut motiver les jeunes à travailler dans ce secteur.

Ambitions 2025 

Olivier Vandooren,  Directeur général du CSTC 

Plus d'info

Olivier Vandooren : Nous voulons développer la construction 4.0 pour atteindre l’objectif européen de devenir le premier continent et la première économie zéro carbone en 2050.

conclusions

par Thomas Scorier, Président de la Confédération Construction

plus d'info

Les parents devraient pouvoir, en toute confiance, inscrire leurs enfants dans l’enseignement construction ou dans un enseignement en alternance. Et à la fin de sa scolarité, l’enfant sera certain de décrocher un job intéressant et attrayant. C’est pourquoi nous plaçons la barre haut : augmenter de 20 % les inscriptions dans l’enseignement construction d’ici 2030 et réduire le nombre de travailleurs quittant le secteur de 12 % à 10 %.